Joseph Durand, éléve d'Auguste Rodin

Accrochage thématique au fil des collections, du 27 septembre 2017 au 27 janvier 2018 cabinet des dessins - salle 34.
 

Rien ne relie a priori Rodin au musée Fabre, il ne figure pas dans ses collections... sauf indirectement, grâce aux dessins et moulages d’un certain Joseph Durand qui fut un de ses praticiens vers 1900.
Dans le cadre du Centenaire de la mort d’Auguste Rodin, l’exposition des oeuvres de cet artiste débutant, emporté à vingt-cinq ans par la tuberculose,

fait redécouvrir un talent naissant sous l’influence manifeste du grand maître.

Les études de nu, très homogènes dans leur style, ressemblent de manière frappante, dans leur facture, à celles de Rodin.

Les moulages, en résonance avec les œuvres de Rodin à la préparation desquelles Joseph Durand a travaillé, évoquent le rôle tenu dans l’atelier de l’artiste.
Il y a eu jusqu’à cinquante praticiens ou assistants, dans l’atelier du maître, lors des années de grandes commandes publiques, au début du XXe siècle.

Le jeune Joseph Durand fit partie de cette cohorte comme en témoignent les factures à son nom, cependant des corrections sur certains dessins du jeune homme, ainsi que sa correspondance avec l’illustre artiste, laissent deviner une dimension affective particulière.

Informé du décès brutal de Joseph, Rodin soutient par une note manuscrite le don, par la famille, d’un ensemble de cent dessins et dix-huit moulages afférents, à la ville de Montpellier.
Cet accrochage donne à voir aujourd’hui un talent à l’état d’ébauche et déjà tout acquis à la modernité.

Joseph Durand
 
     
 

En lien avec l’exposition, Joseph Durand, élève d’Auguste Rodin et dans le cadre du Centenaire de Rodin,
le musée Fabre s’associe au musée des moulages de l’université Paul Valéry
pour vous proposer une journée d’étude le 24 novembre à l’auditorium du musée, de 10h à 18h.

Entrée libre sous réserve des places disponibles.