Première étape du protocole de soin : bilan et perspectives

Panneau de bois : réunion de bilan 1er étape
Ouverture de la journée de recherches/bilan au Musée Fabre par Marina Bousvarou et Pierre Stepanoff

Début juin le musée Fabre accueillait toute l’équipe scientifique pour la restitution et la confrontation des résultats, en présence de quelques spécialistes externes au projet. Des échanges riches et animés autour de ces premiers diagnostiques, suivis d’une décision unanime : continuer l’aventure et poursuivre cette expérience inédite !

Suite aux essais réalisés en février, le département des ingénieurs a pu mettre en place la modélisation de l’ensemble panneau/renfort et le calcul des contraintes mécaniques.

Panneau de bois : essai de flexion, représentation numérique
Panneau de bois : présentation de Samuel Kurtz
   
Modélisation du comportement mécanique de la Trinité / présentation de l'Équipe Bois du Laboratoire de Mécanique et Génie Civil (LMGC), Université de Montpellier, CNRS, Montpellier

L’expérimentation se poursuit

Prochaine étape : trouver le renfort - bois/châssis/cadre - idéal permettant au panneau d’avoir un comportement "normal" (flying wood) dans un environnement climatique muséal classique.

En effet les chercheurs ont constaté que le renfort actuel n’engendre pas le comportement attendu :

Panneau de bois : présentation du GESAAF sur le comportement du panneau
Présentation du GESAAF sur le comportement du panneau

Avec, sans plus tarder, un prélèvement du renfort et de matière, afin d’identifier le badigeon et le bois utilisé. L'analyse du prélèvement du badigeon est en cours. Ces éléments pourront jouer un rôle supplémentaire à la compréhension du comportement mécanique et qui aideront à la conception d’un nouveau renfort adapté.

Panneau de bois : auscultation de la surface peinte par Danielle Amoroso
Auscultation de la surface peinte par Danielle Amoroso

Les premiers résultats de ces prélèvements montrent qu'il s'agit de bois de sapin.

Panneau de bois : identification sapin
Identification du bois constitutif du « parquetage » par le LRMH

Et c’est au tour de Sainte Agnès, autre panneau de bois, de prendre place dans la chambre climatique afin d’être étudié sous toutes les coutures. Le support de cette œuvre allemande de 1516 (anonyme) a été restauré en 2012.

Panneau de bois : dépose de Sainte Agnès dans la vitrine
Panneau de bois  : dépoussiérage et installation de Sainte Agnès

La précédente expérience démontrait l’influence du cadre sur le comportement du panneau dans un contexte d’humidité relative élevé.

Le comportement du nouveau renfort - bois/châssis/cadre - appliqué à ce panneau récemment restauré devrait orienter nos futurs choix de restaurations de la Trinité.

... Comment réagira ce nouveau panneau dans le même environnement? Les ingénieurs nous le diront prochainement...