Jean Hugo, Ensemble de six imprimés

Les feuilles libres
Mars-avril 1925
10 dessins et un hors texte en noir et blanc
H. 23 ; L. 18,5 cm
Inv. 2013.21.1

Robert Louis Stevenson, Stamford, the Overbook press An Inland Voyage
1938
22 Gouaches en couleur
H. 29 ; L. 21,5 cm
Inv. 2013.21.2

Gouaches de Jean Hugo, illustrées par un texte de Paul Eluard, éditions de la galerie Charpentier, exemplaire n° 348
En avril 1944 : Paris respirait encore !
1945
7 Gouaches en couleur
H. 29,5 ; L. 22 cm
Inv. 2013.21.3

Max Jacob
Le Cornet à dés
1948
11 gouaches en couleur
H. 26,5 ; L. 17,5 cm
Inv. 2013.21.4

Maurice Scève, Nouveau cercle Parisien du Livre, exemplaire n° 12
Saulsaye
1971
26 lithographies en couleur et 26 lithographies sur papier Japon nacré
H. 34 ; L. 26,5 cm
Inv. 2013.21.5

Jean Hugo, éditions Actes Sud
Voyage à Moscou et à Leningrad
1984
19 Gouaches en couleur
H. 24 ; L. 13 cm
Inv. 2013.21.6

Cette donation, provenant d’une collection particulière américaine, consiste en un ensemble d’imprimés reflétant le goût de l’artiste pour un art polyvalent. Féru de culture, Jean Hugo s’est illustré par l’envie de mettre sa technique et sa vision artistique au service de l’art littéraire. En 1945, lorsque la galerie Charpentier publie En avril 1944 : Paris respirait encore !, ses gouaches constituent la matrice nourricière d’où son ami Paul Éluard puise l’inspiration, pour rédiger un bref texte où les repentirs de ce dernier entrent en résonnance avec les traits du peintre.
Hugo s’attarde à extraire et ne figurer que l’essentiel au sein de ces peintures aux formats restreints. Lorsqu’il illustre les textes de Robert Louis Stevenson par exemple, les compositions se veulent aérées et simples, à l’aide de l’emploi de la gouache dont les couleurs vives permettent d’animer les pages. Dans un autre registre, c’est en 1953 avec la première publication de son Voyage à Moscou et à Leningrad, que Jean Hugo laisse sa plume et son pinceau se combiner pour dépeindre son séjour et transmettre au mieux ses sensations. En raison d’une de ses gouaches présentant des femmes balayant la neige, il fut contraint de voir son livre interdit par l’URSS pour cause de sujet inconvenant. La volonté seule de l’artiste parviendra à faire en sorte que l’ouvrage soit de nouveau édité, mais pour cela il faudra attendre 1984, à la fin de sa vie.

Jean Hugo (Paris, 1894-Lunel, 1984)
Ensemble de six imprimés
Inv. 2013.21.1 à 2013.21.6

Hist.: don anonyme, 2013.