William Didier-Pouget, Le Matin en Dordogne : bruyères en fleurs

Originaire de Toulouse, William Didier-Pouget est un artiste connu pour ses peintures de paysages du Sud-Ouest et du Centre de la France, peints dans un coloris clair et lumineux, à petites touches, qui dérivent de l’esthétique des Impressionnistes. Il se plaît à dépeindre les effets du lever ou du coucher du soleil, la  transparence du ciel et les tapis de bruyères en fleurs dans des sites pittoresques. Dans Le Matin en Dordogne : bruyères en fleurs, caractéristique de son art, il rend avec vérité la perspective atmosphérique, ce court laps de temps où les lueurs de l’aurore, voilées par les effets de la brume, inondent le paysage solidement structuré par les falaises abruptes qui surplombent les méandres de la rivière. Au milieu de cet univers tellurique, la frêle présence humaine se fond dans la monumentalité naturelle de l’ensemble.

Dans les collections du musée Fabre, le tableau rejoint une autre toile de Didier-Pouget, exposée au Salon de 1899 et déposée la même année par l’État au musée: Bruyères en fleurs, brumes du matin qui étonnent par leurs irisations d’un hyperréalisme agressif et fantastique qui doivent beaucoup aux spéculations des divisionnistes autour de la couleur. Les compositions de Didier-Pouget ne sont pas éloignées de celles d’Henri Martin, lui aussi post-impressionniste et né à Toulouse, même si Didier-Pouget n’applique pas comme lui la technique pointilliste. Avec les toiles d’Henri Martin, La Vieille maison et Vue du village de Saint-Circq-la-Popie, celles du pointilliste audois, Achille Laugé, Route bordée de genêts et La Route au lieu-dit "L'Hort", et celles de Didier-Pouget, le musée Fabre conserve un ensemble exemplaire d’œuvres qui révèle l’épanouissement du paysage de plein air autour de 1900 dans le Sud-Ouest de la France. Ce fonds répond ainsi à celui des languedociens de l’Hérault qui ont travaillé à la suite de Bazille, tels que Leenhardt et Castelnau.

William Didier-Pouget (Toulouse, 1862 – Digulleville, 1959)
Le Matin en Dordogne : bruyères en fleurs
Huile sur toile
H. 50,5 ; L. 61 cm

Hist. : Paris, Drouot Richelieu, vente le 28 novembre 2014, n° 22, achat de la Communauté d’Agglomération de Montpellier.