David Teniers, Tabagie dit L'homme au chapeau blanc

David Teniers le Jeune est un des plus grands peintres de genre du siècle de Rubens, mais il excella aussi dans les paysages et les scènes religieuses. La peinture de genre rassemble les tableaux représentant des sujets de la vie quotidienne, scènes de rue ou d’intimité, fêtes, marchés…Apparues dans les écoles du Nord, plus portées à examiner le réel et à le reproduire fidèlement, les scènes de genre distraient le spectateur mais recèlent parfois aussi un message symbolique de mise en garde morale.

La Tabagie dit L’Homme au chapeau blanc date de la meilleure période de l’artiste.
Les paysans occupés à leur divertissement favori, fumer et boire, semblent détendus, parfois perdus dans leur rêverie, comme le vieil homme en bleu. La monumentalité des figures, le dessin précis et économe participe à cette impression de pondération et d’équilibre dans les plaisirs. Le camaïeu gris et brun est relevé de rares touches de couleurs bleu, blanc et rouge. Cette recherche très raffinée annonce le XVIIIe siècle et sa prédilection pour les demi-teintes. Quelques attributs de la vanité des plaisirs humains parsèment cette salle de cabaret : bougie éteinte, pipe cassée, coques de moules vides qui rappellent que ces plaisirs sont éphémères.
Teniers a multiplié dans les années 1640-1650 les scènes de tabagie, variant à l’infini les compositions et le coloris comme dans les Joueurs de cartes conservés au musée des Beaux-Arts de Strasbourg et au Louvre ou dans Les amusements des matelots, autre tabagie de Teniers léguée par Antoine Valedau au musée Fabre en 1836.

David Teniers le Jeune (Anvers, 1610 – Bruxelles, 1690)
Tabagie dit L'homme au chapeau blanc
Vers 1644-1645
Huile sur bois
H. 48 ; L. 69 cm

S.b.d.: D. TENIERS. F

Inv. 836.4.66

Hist.: présidente de Bandeville, Paris (vente Paris, Rémy, 3-10 décembre 1787, n° 16, pour frs. 5900 à Tolozan) ; Claude Tolozan, Paris, 1787-1801 (vente Paris, Paillet-Delaroche, 23-26 février 1801, n° 111, pour frs. 6020 à P.J. Thijs "pour la hollande") ; Antoine-Louis-Joseph-Pascal Valedau (1777-1836), Paris, avant 1831 ; legs au musée Fabre, 1836.