Expositions Temporaires

 

Moulage de Jacques Coeur d'Antoine Augustin Préault ( 1873)

  

Moulage de la statue de Jacques Cœur,

d'Antoine Augustin Préault (1873)

© Musée Fabre, Montpellier Méditerranée Métropole

François Rouan

L'Art et la Matière - Galerie de sculptures à toucher

Le musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole présente une exposition unique en France : L'Art et la Matière - Galerie de sculpture à Toucher. Elle invite le visiteur à une découverte insolite de l'art au moyen de dix moulages de sculptures, dont certains proviennent des collections du musée Fabre (Houdon, L'Été et l'Hiver; Bourdelle, Tête de l'éloquence) et d'autres du fonds du musée du Louvre ( Duccio, Barye, Chaudet).

À cette occasion, le visiteur est invité à appréhender les moulages du bout des doigts et à vivre une expérience nouvelle, intime et sensorielle des collections du musée dans un espace muséographié, conçu comme un véritable parcours initiatique pour découvrir l'art autrement. 

Un accrochage de photographies originale de Sophie Calle issues de la série des Aveugles complète l'exposition et prolonge la visite au fil des collections permanentes.

  • Visite guidée réservée aux individuels les samedis à 15h. Dans la limite de 10 places.

Réservations pour les groupes constitués de 10 à 25 personnes: groupes.museefabre@montpellier3m.fr

Visites : "Le yoga des mains"

- mardi 28 février
- mardi 28 mars
- mardi 25 avril de 12h30 a 13h30

Prix unique 16 euros, Entrée limitée à 10 personnes

Martine Tarenghi, professeur certifiée, vous propose une séance inédite de yoga pour rester connecté avec vos mains,
outil privilégie pour une découverte sensible de l'art.

Visites : "L'autre regard"

- samedi 11 février
- samedi 11 mars
- samedi 8 avril de 11h à 12h30

Plein tarif 8€ / Pass'Métropole 7€ / Tarif réduit 5€
Entrée limitée à 10 personnes

Laure Olivès, personne aveugle et une guide du musée Fabre, vous proposent une visite-découverte inédite.
Laissez-vous guider par leurs voix pour profiter d'une expérience nouvelle de l'art, aussi sensible qu'inattendue.

"François Rouan, tressages 1966-2016" du 4 février au 30 avril 2017

Le travail de François Rouan, né à Montpellier en 1943, n’avait jamais fait l’objet d’une rétrospective dans sa ville natale. Artiste dont l’indépendance d’esprit fonde la qualité de la démarche, il interroge la nature de la peinture à laquelle il restitue une profondeur et une complexité parfois déstabilisante. Il est le contemporain des artistes du groupe Supports/Surfaces dont il connaît les recherches sans pour autant en partager les solutions. En 1965, il invente une technique le tressage, objet de cette exposition. Ce n’est ici pas seulement une manière de « peindre sur bandes » comme disait Jacques Lacan en 1978, mais aussi et surtout un mode de pensée. Le principe du tressage gouverne l’œuvre de Rouan. L’exposition retracera ces quelques cinquante années de peinture avec une sélection très serrée : une soixantaine de tableaux seulement, choisi parmi les plus importants, pour jalonner ces cinq décennies, de 1966 à 2016, et pour signifier l’ampleur d’une production certes largement exposée mais encore à découvrir. Cette exposition sera également l’occasion de présenter pour la première fois les dernières peintures sorties de l’atelier et encore jamais montrées au public.

  • À 16h du mardi au dimanche visite guidée individuel de l'exposition

Plein tarif 11€/ Pass'Métropole 8€/ Tarif réduit 7€

Visite guidée pour les groupes de 10 à 25 personnes.

Françis Bacon / Bruce Nauman, face à face

Du 1er juillet au 5 novembre 2017

Le musée Fabre s'associe une nouvelle fois au Centre Pompidou à l'occasion du quarantième anniversaire de sa création, afin de présenter une exposition inédite dédiée à deux artistes majeurs de la modernité du XXe siècle: Françis Bacon et Bruce Nauman. Cet événement célébrera également les 10 ans de réouverture du musée Fabre. Le commissariat sera assuré par Cécile Debray, conservatrice en chef du patrimoine en charge des collection modernes au Musée national d'Art moderne/Centre Pompidou, et Michel Hilaire, conservateur général du patrimoine, directeur du musée Fabre.

La confrontation de ces deux œuvre que la facilité tendait à opposer- la peinture versus l'installation vidéo, la tradition anglaise figurative face à la scène underground américaine, l'expressionnisme et le minimalisme- permet de renouveler en profondeur, de revivifier même le regard porté sur ces deux grands artistes du XXe siècle.

  • visite guidée individuelle à 11h et 16h du mardi au dimanche

tarif :13€/ Pass'Métropole : 10.50€/ tarif réduit : 9.50€