Art'Chéo: Les mercredis de l'Antiquité

Art'chéo

Programmation 2016 - 2017

Les Mercredis de l'Antiquité

  • Les dieux des autres, contacts et échanges dans le domaine de la religion, en méditerranée antique 

Entre le VIIIe s av. J.-C. et le IVe s. apr. J.-C., la vie religieuse des populations installées sur les bords de la Méditerranée a été dominée par des polythéismes qui n’étaient en général pas repliés sur eux-mêmes et qui, en outre, partageaient bien des traits communs, comme par exemple la pratique du sacrifice végétal et animal ou une conception des divinités comme des puissances liées entre elles par une généalogie et distinctes par des sphères de compétence précises. De l’Égypte à Rome, les mythes exposaient comment les dieux interagissaient, influaient sur la vie des hommes et comment il convenait de se comporter avec eux. Le judaïsme était naturellement plus singulier, même s’il intégrait des points de rencontre possible avec les religions des populations environnantes. La situation du christianisme en découle, même s’il s’est posé en partie comme une rupture et un système religieux clos.Aussi bien en ce qui concerne les panthéons que les usages rituels ou les croyances, des échanges sont très tôt apparus : les Grecs ont adopté des dieux égyptiens ; les cultes phéniciens se sont installés sur une partie des rivages de la Méditerranée occidentale, des communautés juives ont prospéré plus ou moins facilement dans l’Empire romain, tandis que marchands et soldats transportaient avec eux les divinités des régions d’où ils étaient originaires.
Ce sont tous ces échanges et ces contacts que le cycle 2016-2017 des Mercredis de l’Antiquité souhaite évoquer, en écho aux questions qui se posent à nous, à une époque où la géographie religieuse est à nouveau fortement bousculée par les déplacements de populations et la renaissance des inquiétudes religieuses, et cela partout dans le monde.

Christophe Chandezon, Professeur d’Histoire ancienne,
Université Paul-Valéry - Montpellier 3

Rosa Plana, Professeur d’Archéologie,
Université Paul-Valéry - Montpellier 3

Accès libre et gratuit, Auditorium du musée Fabre, 18h30

Programme 2016-2017: