ATELIERS: ENFANTS le mercredi après-midi

A fond les muses

Deux heures d’ateliers le mercredi pour expérimenter les divers outils plastiques à travers les collections du musée Fabre.
Ces ateliers sont organisés à l'année en trois cycles.
Un cycle se compose de dix séances
Inscriptions possibles en cours de cycle sur la billetterie en ligne ou directement à la billetterie du musée
Plein tarif: 60 euros/ Pass métropole 50 euros
De 14h à 16h

Cycle 2 : De janvier à mars

« Guidé(e) par un plasticien du musée Fabre, venez développer votre sens créatif pour (re)découvrir les œuvres des collections permanentes grâce à une suite de rendez-vous qui feront la part belle à la pratique plastique. à la fin du XIXe siècle, l'appareil photo devient l'outil de référence pour l'enregistrement des faits historiques et des mœurs quotidiennes. La figuration en peinture perd peu à peu de sa nécessité et les formes se stylisent à l'extrême, s'effritent se décomposent, d'abord sous la touche de l'impressionnisme puis du pointillisme jusqu'à l'abstraction. Dans le cadre de ce cycle, les enfants tenteront d'imaginer des formes ni vraiment abstraites ni totalement figuratives en combinant des gestes propres à la peinture, au dessin et au volume. »

 

Cycle 3 : Du 6 avril au 22 juin ( sans les vacances scolaires)

«  Guidé(e) par un plasticien du musée Fabre, venez développer votre sens créatif pour (re)découvrir les œuvres des collections permanentes grâce à une suite de rendez-vous qui feront la part belle à la pratique plastique. Dès le Ve siècle avant J. -C. l'architecte Ictinos prend en considération "l'effet de la convergence des lignes sur la perception du volume", et, selon Vitruve, "Agatharcos aurait mentionné dans son traité la notion des lignes de fuite issues d'un centre focal unique". Pourtant, la représentation de la profondeur par la perspective en lignes de fuites ne devient une référence de la peinture figurative qu'à partir de Giotto et un principe incontournable à partir de La cité idéale (vers 1480), celèbre tempera sur bois dont l'attribution fait encore débat. Dans le cadre de ce cycle, les enfants exploreront en dessin, peinture et découpage diverses techniques qui permettent de donner une impression de profondeur. »